Pour un périnée au top : Stop à la constipation !

 

 pruneaux-constipation-transit-caca-humour-drole-rigoloMais c’est quoi le lien ?

Souvenez-vous que dans notre petit bassin on retrouve les (nombreux) muscles de notre périnée. Mais ils ne sont pas seuls, il y a affluence, on a pas mal d’organes : vessie, vagin, utérus et le rectum, des os : sacrum, pubis … des ligaments etc.

Vous voyez sur le schéma que notre rectum se situe juste au dessus de notre plancher pelvien et quand tout va bien il est vide. Quand le transit est au top il ne vient pas déranger nos muscles et notre périnée est plutôt heureux.  Mais quand il y a constipation ce n’est pas la même chose !

Le rectum (entre autre) vient s’avachir sur le plancher pelvien et pèse de tout son poids !

15589640_835411446601683_3633353353349495272_n

LA CONSTIPATION

Elle est vraiment très banale et touche un paquet de monde : 1 personne sur 4.

Les femmes sont 2 à 3 fois plus touchées que les hommes !

Vous allez moins de 3 fois par semaine à la selle ou vous rencontrez des difficultés lors de leur exonération. Bingo : vous êtes constipé(e)s ! Vous poussez fort, mal alors c’est sûr vous  fragilisez votre périnée il faut arrêter ça tout de suite.

Mais pas d’inquiétude une petite remise à jour de vos habitudes et le tour sera joué.

Voyons si vous faites tout ce qu’il faut ?

  • Est ce que je bouge assez ? Surtout pour celles qui ont des boulots sédentaires.

Si ce n’est pas le cas on s’y met : trouvez une activité qui vous plait, vous n’avez pas le temps : augmentez votre temps de marche , prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur etc etc

  • Est ce que je mange bien ? Sous entendu pour ce qui nous concerne aujourd hui : est ce que je mange assez de fibres ?

Les fibres insolubles sont celles qui nous intéressent car elles accélèrent le transit en  augmentant le volume des selles. Ce qui stimule la contraction de l’intestin. Il faut ingérer 25 à 30 g de fibres par jour. Autant vous dire que la majorité d’entre nous en sont loin. Une astuce :  ajouter du son d’avoine dans son alimentation mais à petite dose pour ne pas irriter l’intestin + légumes secs et fruits secs.

  • Est ce que je bois assez ?

Alors ici on parle d’eau, pas du mojito qu’on prend avec les copines. Au moins 1,5 litres d’eau par jour, c’est le minimum syndical !

  • Est-ce que je suis stressée ?

On met tout en place pour réduire ce niveau de stress ! Vite et bien

  • Un petit massage pour booster notre ami l’intestin.

Installez-vous confortablement et à l’aide de vos 2 mains pendant une dizaine de minutes faites des pressions lentes et régulières sur toute la paroi abdominale. Ce massage permettra de réduire les spasmes abdominaux.

  • Ne pas laisser passer l’envie

L’intestin est susceptible ! Si si c’est vrai, et si vous lui refusez l’occasion de s’exprimer, il pourrait se venger ! Comment ? En installant petit à petit une constipation. Alors on laisse tout en plan et on fonce au wawa.

  • Etes vous bien installé(e)s sur le trône ?

Et oui la position est indispensable, il faut tenter de vous rapprocher de la position que vous auriez sur des toilettes turques. Comment ? On surélève ses jambes avec une boite , un marche pied, ou le squatty potty (nous on l’adore)

  • Enfin on « pousse » correctement

On y va tout en douceur, en fait il faut relâcher les sphincters, pour cela on peut s’aider en ayant une respiration abdominale. Soufflez avec la bouche. Votre ventre va se rentrer et facilitera l’avancée de vos selles vers le but ultime, le fond de la cuvette !

Alors,  à la fin de cette checking list quelles sont vos habitudes ?

Bonnes ? Mauvaises ? Allez-vous les changer ?

Nous détaillons tout cela dans notre livre si vous voulez plus d’astuces et de solutions

Ahhhh Ahhh tchoum ! Attention aux périnées fragiles.

rhume-enceinte-1024x876

C’est reparti en 2018 comme les années précédentes !! La valse des virus continue… Grippe, gastronomique rhino, et le fameux rhume. Celui qui nous fait éternuer, tousser, moucher bref celui qui nous met à plat en moins de 2.

On est au point : tisane de thym, miel  (avec du rhum pour mieux dormir -:), pastilles, spray pour la gorge, sirop pour la toux, Kleenex et couette remontée jusque sous le nez. Vous avez pensé à tout ! Vous en êtes sûres ?

Est-ce que vous pensez bien à « verrouiller votre périnée  » au moment d’éternuer ou de vous moucher ? Car à chaque fois, une pression très forte est exercée sur ce dernier.

A chaque effort que représente l’éternuement ou le mouchage  votre périnée va jouer le rôle d’un trampoline qui amortit les pressions abdominales.

En effet, quand vous toussez, vous vous mouchez, éternuez, ou portez des charges, vos abdominaux se contractent et augmentent la pression vers le bas. Votre vessie, votre sphincter de l’urètre et votre périnée vont subir cette augmentation de pression.

Donc pensez à contracter votre périnée en amont.

Au début, c’est difficile mais vous verrez, ça va très vite devenir une habitude.

Et quelle bonne habitude …

Pour plus d’astuces sur le périnée, pensez à lire notre livre 🙂

 

 

Le calendrier …. Pensez-y !

calendrier-avent-original-noel-deco-enfant

C’est bientôt Noël, vous l’aurez forcément remarqué. Impossible d’y échapper : vitrines, pubs tout nous le rappelle.

Vous avez pensé à vous prendre un calendrier de l’avent, c’est bien, rien de mieux que de petits chocolats pour faire le plein de magnésium (la bonne excuse). Mais revenons à nos moutons, vous pensez bien qu’on ne va pas vous parler de chocolat sur ce blog, mais de périnée, vessie etc, et donc de calendrier…. mictionnel.

  • Vous vous demandez ce que c’est ?

C’est très simple c’est un petit recueil qui va vous permettre de mieux connaître votre vessie. Quand on a des troubles urinaires il peut être bien, de faire ce petit travail pour mieux cerner les éventuels disfonctionnement. Si vous avez l’impression de passer votre vie à chercher des toilettes car les envies d’uriner se font de plus en plus fréquentes et urgentes, il est temps de faire le point grâce au calendrier mictionnel !

 

  • Comment s’y prendre ?

C’est simple, d’abord ne rien changer de vos habitudes sinon vous allez biaiser les résultats, pas de triche ! On boit comme d’habitude, même quantité, même fréquence, on va faire pipi comme d’hab. On le fait sur plusieurs jours (3 à 4 jours qui se suivent ou pas).

Le relevé dure 24 H donc du matin jusqu’au lendemain même heure, on note TOUT

– on note l’heure et la quantité de liquide consommé (thé, eau, café, vin …)

– l’heure du pipi et la quantité d’urine produite (en ml)

– on notre si on a eu des fuites, on peut quantifier par +, ++, +++ par exemple

– pourquoi cette fuite (envie irrépressible au lever, dans la rue en faisant du shopping…)

  • Voici un exemple de calendrier mictionnel de Pauline :

 

Capture d_écran 2017-12-02 à 16.33.16

COMMENTONS ET INTERPRÉTONS CE TABLEAU ENSEMBLE :

–  Les trois à quatre pipis du matin entre 6 h 50 et 7 h 40 :
La raison évoquée par Pauline : « J’ai quand même 40 mn de transport pour arriver au boulot… »
Le conseil : éviter les pipis de précaution, pour que votre vessie joue pleinement son rôle de réservoir

– Aucune miction entre 13 h et 19 h :

La raison évoquée par Pauline : « J’ai enchaîné les réunions, je n’ai pas eu le temps… C’était ou la pause cigarette ou la pause pipi… Le soir même, ma vessie m’a fait payer mon choix quand je suis rentrée chez moi ! »

Le conseil : on va aux toilettes toutes les trois heures, quitte à arrêter de fumer s’il le faut. On plaisante, mais c’est important de vidanger sa vessie régulièrement. Vous avez donc compris que le juste équilibre pour uriner : ce n’est ni trop, ni pas assez !

– Les trois levers à partir de 22 h 50 alors qu’elle est couchée dans son lit depuis seulement 20 minutes :

La raison évoquée par Pauline : « Si je n’y vais pas, j’ai peur d’être réveillée par l’envie d’uriner pendant la nuit. »

Le conseil : diminuer son apport en liquide à partir de 18 h. Le grand chelem du repas du soir qui consiste à ingurgiter 3 verres d’eau, 1 verre de vin, 2 bols de soupe, 1 yaourt, des fruits et une tisane est à proscrire. Pensez à votre vessie. Faites vos exercices lors du coucher.

Petit à petit, essayez d’espacer les mictions même si des toilettes toutes propres se trouvent en face de vous. Continuez votre chemin… D’ici quelques semaines, vous ne les remarquerez plus !

En parallèle, vous essaierez de diminuer voire d’éviter les substances irritantes pour la vessie : thé, café́, vin blanc, champagne, bière. Car ces liquides, même en petite quantité́… vous donneront des envies plus pressantes d’uriner.

Evidemment, il va aussi falloir exercer votre périnée. Si vous voulez qu’il soit fonctionnel en cas d’urgence, il faut l’entretenir au quotidien. CQFD !

 MICTIONARY®

Vous allez dire, et à juste titre : « Nous sommes en 2016, n’existe-t-il pas une appli pour remplir son calendrier mictionnel ? » La réponse est oui !

L’urologie grand public est passée en mode 2.0 avec MICTIONARY®.

Cette application a été́ mise en ligne par l’Association française d’urologie (AFU). Elle permet de renseigner sur votre Smartphone les données nécessaires (boissons, mictions, fuites…).

Capture d_écran 2017-12-02 à 15.27.35

http://mictionary.mobilehealth.fr

 

@

La ceinture de grossesse

 

Au cours de votre grossesse il est possible que vous ressentiez des douleurs lombaires (45 % des femmes en ont, les autres sont des chanceuses), une pesanteur au niveau du plancher pelvien, des douleurs au niveau de la symphyse pubienne ou même que vous ayez des fuites à l’effort. Cela fait partie du lot de la grossesse. La ceinture de grossesse peut vous aider à atténuer certaines de ces douleurs en particulier celles liées au mal de dos.

Mais pourquoi ce mal de dos ?

 Car la posture de la femme enceinte change au fil des mois :

– Le ventre s’arrondit de plus en plus au point de ne parfois plus voir ses pieds (si si ça viendra vers la fin), en particulier au dernier trimestre. Le poids de l’utérus augmente et le centre de gravité est déplacé (la marche en canard des femmes enceintes tente de corriger cela, mais cela ne semble pas très bien fonctionner, en revanche c’est drôle à voir).

– Sous l’effet des hormones de grossesse les ligaments deviennent plus souples, et les articulations (sacro-iliaques) deviennent plus mobiles. On rajoute à cela le fait que les abdominaux sont étirés. On comprend mieux qu’ainsi notre dos est moins bien maintenu.

grossesse-2eme-une

 

Conséquence de toutes ces modifications : Lire la suite

Aujourd’hui on vous parle de trône !

Attention pour les fans de la série le trône de fer (Game of thrones) on ne va pas aborder ici la guerre féroce que se livrent les personnages pour acceder à ce fameux trône.

On va plutôt vous parler du trône qu’on a tous à la maison (bien que certaines fois on se batte aussi pour y acceder) !
Allez c’est parti avec notre envoyée spéciale en direct des toilettes, qui va nous dire comment bien s’y prendre pour…………….faire caca !
Ne zappez pas !

 

Démystifions la rééducation du périnée.

113912331

Cette rééducation est fréquemment prescrite, parfois redoutée, souvent méconnue… Cette prise en charge est très spécifique. En France les séances sont remboursées par la sécurité sociale, alors réjouissons nous ! Dans d’autres pays elle n’existe pas : « Tu accouches, tu as un prolapsus, des douleurs, tu te débrouilles avec ton périnée !! »

Alors voici quelques infos Lire la suite